LE VIVANT COMME FIL CONDUCTEUR